Misteur Valaire

Misteur_Valaire-1

Pourquoi s'appeler Misteur Valaire?

LUIS: Nous avons tous grandi ensemble à Sherbrooke, au Québec. À l'école, nous avons côtoyé un Mexicain s'appelant Carlos Ramirez. Pianiste classique exceptionnel, il se prenait pour un grand homme de la vieille Europe et tenait absolument à ce qu'on l'appelle Carl Valaire. Les valeurs mexicaines (fêtes familiales, friolaises, pinatas, etc.) nous tenant beaucoup à coeur, nous avons décidé de lui voler son nom pour devenir Misteur Valaire. Carlos est donc heureusement resté Carlos Ramirez.

Que doit absolument posséder un album réussi ?

Un son, une couleur, des bonnes chansons et une ligne directrice...

Le meilleur moment de l'enregistrement de Golden Bombay?

Je dirais l'écoute final, où nous étions exténués mais euphoriques. Cette dernière écoute avant de rendre le produit implique un lâcher-prise, et donne l'impression d'entendre l'album pour la première fois.

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni


Retrouvez l'artiste sur son espace et sur Misteur Valaire




 

Comments: