Brigitte

Brigitte-1

En concert le 26 juillet aux festival Les Voix du Gaou

Education musicale respective ?

 

AURELIE : J’ai fait du piano classique quand j’étais enfant, du solfège… Il y avait beaucoup d’instruments à la maison. Aucun de mes parents n’était musicien, mais il est vrai que j’ai grandi dans une atmosphère assez musicale.

 

SYLVIE : Chez moi également, il y avait de la musique, mon père jouait de la guitare en autodidacte. Comme il n’avait aucune notion de solfège et qu’il a toujours été qu’amateur, je me suis rendu compte  qu’il faisait plein de trucs bizarres... c’était drôle ! Sinon, on écoutait beaucoup de musique créole et africaine, du reggae mais aussi tous les tubes du moment…

 

Vos influences ?

 

AURELIE : Là où on se retrouve toutes les deux, c’est qu’on aime des choses à la fois très populaires, très grand public, mais aussi des choses beaucoup plus indies. On a construit notre univers sans avoir aucune chapelle de style ou de snobisme par rapport à quoi que ce soit.

 

Votre rencontre ?

 

AURELIE : Au départ, c’était complètement professionnel. On a un ami commun qui s’appelle Sébastien, et alors que je cherchais quelqu’un pour mettre en musique le texte que j’avais écrit, il m’a dit "tu devrais vraiment contacter Sylvie, je suis sûr que ca collerait super bien entre vous. Sylvie de Vendetta, tu connais ? " "Oui, j’adore !" Au départ, il y avait un côté très studieux dans nos échanges : "bonjour, voila le texte", "bonjour, je vais le mettre en musique". C’est au travers de nos chansons que nous avons réalisé qu’il y avait quelque chose de commun à toutes les deux, quelque chose d’évident. Au départ, on ne faisait que travailler ! Et puis nous avons construit cette relation d’amitié...

 

Et vous, tu m’aimes ?

 

SYLVIE : On l’a utilisé en concert. Il y a un truc qu’on aime bien : à la fois classe et provoquant, voire frontal.

 

AURELIE : Et il y a le mélange du "tu" et du "vous". On adore que les gens utilisent le "tu" en s’adressant à nous : nous formons une entité.

 

Comment avez-vous bouclé cet album ?

 

AURELIE : On a quasiment pris toutes les chansons qu’on avait écrit : quand on écrit un morceau, on va jusqu’au bout. On n’a pas eu à jeter la moitié de ce qu’on avait fait, contrairement à beaucoup de groupes qui fonctionnent comme cela.

 

SYLVIE : On s’est souvent dit qu’on était assez efficaces! Pour nous, il n’y a pas eu d’heures, de jours ou de semaines pour écrire une chanson. Quand on s’y met, on s’y met vraiment et on est assez exigeantes.

 

Vos définitions de la musique de Brigitte ?

 

AURELIE : Libre, féminine, décomplexée.

 

SYLVIE : Retrosweet moderne.

 

Des artistes féminines que vous appréciez?

 

AURELIE et SYLVIE: Peggy Lee, Billie Holliday, Marilyn Monroe… et Kylie Minogue!

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni


Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotifyspotify:album:3YaeTL1gQ9CkWK0hj0foVU1

 



Comments: