Au Revoir Simone

Au revoir simone-Philippe-Mazzoni-2

HEATHER

GENÈSE. J'ai rencontré Erika dans un bar; c'était la petite copine d'un de mes amis et il voulait me la présenter. Je n'oublierai jamais ce moment où elle a traversé la pièce vers nous - elle avait cette allure de it-girl qui m'a donné envie de la connaître davantage. Elle m'a invitée à venir jouer de la musique chez elle avec Annie, que je n'avais jamais vue auparavant... Je me souviens avoir pensé qu'Annie était l'une des personnes les authentiques et gentilles au monde. À cet instant précis, j'ai su que je voulais passer plus de temps avec ces deux filles-là. Ensemble, nous réussissons à rester nous trouver chacune.

MOVE IN SPECTRUMS. C'était faire un autre album très porté sur les claviers sans pour autant sonner comme ses trois prédécesseurs. Les thèmes sont ceux qui m'intéressent le plus: grandir, être amoureux, observer les choix des autres à prendre un chemin plutôt qu'un autre. Le son est plus minimal, clair, les rythmiques plus relevées. De Madonna à Santigold, nous avons écouté beaucoup de choses dansantes...  

MEILLEUR SOUVENIR. Jouer aver AIR à Paris. Apprendre à jouer leurs chansons et leur enseigner les nôtres, c'était un rêve devenir réalité. Je suis une énorme fan de ce groupe depuis l'adolescence.

PIRE SOUVENIR. De très mauvais concerts, comme cela peut arriver en dix ans de groupe... Cependant, j'ai réalisé au fil des années que ce je considérais comme une mauvaise performance n'était pas forcément reçu en tant que tel par le public. Et ça remet les choses en perspective. Sur scène, il m'est aussi arrivé de pleurer - mais je n'en suis pas très fière!

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace

 



Comments: