Lunivers

Lunivers-Philippe-Mazzoni

 

Comment est né le projet de Lunivers? 

JAÏS ELALOUF: Lunivers est né d'une rencontre amoureuse entre deux artistes très singuliers et "connectés" à la vie, la chanteuse russe Lena Kaufman et moi-même, qui suis un vidéaste connu sous le nom de DJ Oof. Celle-ci n'a pas duré et le EP montre l'évolution de cette relation, du plus doux au semi-joyeux, au plus ténébreux. Nous avons deux titres en cours qui nous enmènent dans une nouvelle direction, toujours avec cette approche rêveuse et entrainante.

 

Pourquoi l'avoir appelé ainsi - ce n'est pas rien, comme nom!?

Parce que l’humanité est une seule famille de la même chair, dont la vie et le bonheur est interdépendant. Une vision qui parait hélas utopiste, en effet s’aimer les uns les autres passe de nos jours pour quelque chose d’étrange.

 

Quelles sont vos priorités artistiques en 2013?

Terminer notre live, nous nous produirons sur scène courant juin. Un nouveau clip sur "All I See Is You" qui promet d'être aussi bien que "Happy Route"! En solo, Lena réalise un album pour enfants avec un orchestre en hommage à un de ses amis qu'elle récemment perdu. Elle continue a composer de nouvelles chansons folk... En tant que Oof, je peaufine mes nouvelles créations audiovisuelles en tant que réalisateur: Pink scenes, le festival Trip (Expo + perf AV, au Centre Barbara 5 avril), High scenes (films liant drogue et musique - Expo "sous influences à la Maison Rouge, 16 mai), et toujours Dance Conscious qui est à la fois une série de vidéos engagées pour le bien-être commun et un show audiovisuel construit pour dévoiler et accuser les rouages d’un système capitaliste débridé.  Le prochain film de ce projet est "Meat Me", il dénonce l'absurdité de manger de la viande, devenu un poison pour l'homme à cause de l'élevage industriel, et responsable du plus lourd bilan carbone. Je tiens aussi une émission de radio engagée pour le bien de l'homme, "Histoire de Oof" sur Radio Marais, et je souhaite créer un Eco-village artistique dans le sud de la France (www.eva.coop)!

Enfin, il y aura les 15 ans de mon agence de promotion musicale, Ping Pong, les 3 et 7 mai à la Bellevilloise et La Machine!

 

Peux-tu nous parler de ton rapport passionné au psychédélique?

C'est d'abord en réaction à la soupe qui passait à la radio dans les années 80 que je suis tombé dedans étant ado. Je trouvais la musique de la fin des années 60 tellement plus riche, libre, etc. Et pour cause! J'ai compris plus tard que cette époque avait initié le détachement par rapport à l'ordre établi, l'écologie, la vraie liberté sans consumérisme. Que tout était lié... Ainsi, le graphisme va déborder de couleurs, d'obsession du détail, d'illusion d'optique, de surréalisme et de retour à la nature et au mysticisme. Je suis devenu donc accro à cette iconographie et je la collectionne intensivement.

 

S'il fallait définir le disque de Lunivers en trois adjectifs?

Lumineux, frais et envoûtant!

 

http://www.oof.cx

https://www.facebook.com/luniversmusic

http://kaufmanlena.ru/


Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Comments: