Lafayette

LafayettePhilippe Mazzoni

Votre plus beau moment sur scène?

Un concert en première partie des Firecrackers à Grenoble. C’était leur concert d’adieu, ils se séparaient après. Leur public était là en masse. L’ambiance était électrique, la tension palpable dans le public et dans les loges. On monte sur scène et dès le premier titre, des mecs slamment, ça pogote devant, du délire! On a joué en mode autoroute, à donf! Trop bon.

Et en studio?

Le mixage du nouvel album au Studio Mercredi 9, notre QG. David Corcos est venu du Brésil pendant 15 jours. L’ambiance était extrêmement studieuse et "enfumée...". Une douce odeur de plantes se répandait dans tous le studio. Les reverbs et échos vintage étaient de sortis. Ca planait vraiment!

Votre plus belle frayeur ?

Une nuit, on rentrait d’un concert à Marseille, et un cerf a traversé juste devant le camion. Il pleuvait dru, c’était surréaliste. Tout s’est passé en une fraction de seconde mais on a eu très peur.

Votre plus grand désir?

Jouer au Festival de Coachella, près de Los Angeles. Tous les groupes qui comptent sont passé à un moment donné de leur carrière là-bas. C’est une ambiance très cool et festive, post hippie, dans un site naturel sublime.

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotifyspotify:album:1icV0PDk65ECxdEUECmgi61



Comments: