Blood Orange

Blood-Orange-site

DEVONTÉ HYNES:

MON NOM. Je ne veux pas qu'on se penche trop sur moi. Je veux rester un peu hors de contrôle, même si ça contrarie certains fans… Les gens doivent aimer ce que je fais parce qu’ils aiment, pas parce qu’ils ont le sentiment qu’ils doivent l’aimer.

LA POPULARITE. Je n’ai rien à faire de la célébrité. Quand j’étais jeune, je fantasmais sur le fait d’écrire des chansons, pas de faire le malin sur scène. Je ne lis pas les articles sur moi… Je sais ce que j’ai voulu faire, ce que j’ai ressenti, et lire l’opinion de quelqu’un d’autre à ce sujet peut être perturbant.

LE BONHEUR. Je n’ai plus trop le temps d’écrire ou de dessiner. Travailler sur les disques des autres me prend un temps fou. Mais j’ai toujours été choqué par les artistes qui se plaignent de leurs conditions. Pour moi, la musique est quelque chose de fun, et si cela ne te rend pas heureux, pourquoi en faire ? C’est dingue, je ne veux pas faire partie de ces gens-là.

LA SOLITUDE. Je fais ma musique dans ma chambre, tout seul, depuis toujours, et ce n’est pas prêt de changer. J’ai aussi toujours fait un peu de skateboard, du basket-ball ou du vélo pour me dégourdir les jambes. Et je n’aime pas du tout dormir. Cela m’énerve vraiment, j’ai l’impression de perdre mon temps.

L'ANGLETERRE. Je me sens toujours très anglais, mais je ne peux pas vivre à Londres. Ni dans l’Essex, ils sont très moralisateurs, ils jugent tout, ils donnent des complexes à ceux qui ne leur ressemblent pas. New York, c’est ma maison maintenant. Je n’irais pas vivre à Los Angeles, car je ne conduis pas, et je me suis retrouvé à marcher des heures dans des rues désertes, en sortant de studio… Drôle d’expérience!

L'ALBUM. Ca fait longtemps que je fais des trucs sous le nom de Blood Orange, les chansons de l’album datent en fait de 2009. Je les ai écrites, je les ai rassemblées, et l’année dernière, à Los Angeles, j’ai décidé de boucler une fois pour toutes l’album. Je l'ai enregistré seul, avec ma guitare et ma basse, mon clavier et ma voix.

MA VOIX. J’ai travaillé ma voix, seul, pour essayer de l’amener où je voulais qu’elle aille, pour la faire sonner comme je le souhaitais, vers Cass McCombs, Chris Isaac, JR Davies...

CHAMPAGNE! Pour mes 24 ans, car j’avais vraiment l’impression de vieillir. Je me suis levé, j’ai travaillé toute la journée sur la chanson "Champagne Coastle". À 21h, je suis sorti, il neigeait beaucoup car mon anniversaire tombe juste avant Noël. Alors je suis juste allé acheter une pizza!

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

 

Retrouvez l'artiste sur son espace et sur Blood Orange




Comments: