Articles

Curtis Harding

Curtis Harding-Philippe-Mazzoni

 

SOUL POWER. Dès mon premier album, et même si ça s'entend moins que sur mon second, je revendique mes influences soul. J'ai grandi au son du gospel qu'écoutait ma mère, mais aussi de Curtis Mayfield, Otis Redding ou Marvin Gaye. Ils sont les fondements de ce que je suis aujourd'hui. La guitare reste, dans tous les cas, ma meilleure alliée.

FACE YOUR FEAR. Surmonter ses peurs et ses angoisses : c'est la seule manière de survivre aujourd'hui. D'être libre. Ecrire une chanson est une bataille que l'on se doit de gagner à chaque fois, il n'y a pas le droit à l'erreur. Autant la nourrir de ce qui nous touche. L'amour, l'amitié, mais aussi le monde autour de soi, les injustices incessantes de notre société, l'homophobie ambiante, l'hypocrisie et la lâcheté de nos gouvernements.

L'AMOUR. C'est la base. J'en parle souvent dans mes chansons, parce qu'il fait partie de moi. Ce n'est pas évident d'être amoureux quand on est en tournée, que l'on est loin, que l'on est accaparé par sa musique. Mais ça décuple  aussi les sentiments... 

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace 



Comments: