Articles

Nick Cave and The Bad Seeds

NCAVE a

Le temps de deux soirs au Zénith de Paris, Nick Cave a une fois de plus attesté de ses exceptionnelles capacités de show-man. Cette tournée initée pour présenter sur scène son dernier album en date, Skeleton Tree, est aussi celle qui suit directement le décès brutal d'un de ses jeunes fils. La déchirure est là, palpable. Mais, toujours aussi, un lâcher-prise qui encourage le musicien à se mêler à la foule, à toucher des mains, à proclamer son rock sublime et torturé. Si l'ensemble des Bad Seeds se montre épatant d'efficacité, on est aussi saisi par la présence fraternelle du génial Warren Ellis, qui joue de tout à la perfection, habité et précis à la fois. Les récentes balades vénéneuses de "Jubilee Tree" ou de "Push The Sky Away" (superbe conclusion) autant qu'un classique post punk comme "The Mercy Seat" ont fait du Zénith une salle de recueillement exalté. Chamanique Cave! 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

 



Comments: