Articles

Albé

Albe-1

 

Je suis tombé amoureux d’une de mes amies. Alors, je lui ai écrit des chansons, je les enregistrais puis les déposais dans sa boîte aux lettres. Ce monologue est ensuite devenu un dialogue musical entre nous, un jeu de séduction… 

L'AVENTURE EN SOLITAIRE

J’ai toujours fait de la musique, toujours composé, mais avec les autres. Après des années dans Sing Tank et de collaborations audiovisuelles ou cinématographiques sans penser forcément au solo, j’ai découvert un nouveau processus d’écriture, très naturel. Ainsi est né Albé. Je ne voulais me donner aucune limite sur ce projet, manier l’anglais comme le français : l’anglais a une immédiateté presque percussive, plus intéressante que le français qui, lui, offre une palette plus large dans l’expression des sentiments. Je souhaitais un son plus organique, plus romantique que Sing Tank, dont le troisième album est en cours. Mes projets se nourrissent les uns les autres.

INFLUENCES

J’aime la pop française tout en allant chercher les musiques d’ailleurs, l’écriture surréaliste et le chant de Frank Black, par exemple. Burt Bacharach, aussi, est important: il est au croisement entre musique de film et personnel, très touché par ses compositions, qui peut rassembler, l’élégance dans une musique très populaire. Je lis beaucoup de poésie moderne. J’admire Ferdinand Pessoa, qui s’est inventé un autre personnage grâce auquel il a pu s’exprimer pleinement. Changer de nom, c’est faire table rase. Se donner une liberté pour être soi-même.

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace 



Comments: