Articles

Brisa Roche

Brisa Roche-Philippe-Mazzoni

LA NOSTALGIE ET LE FUTUR.

Il y a de la nostalgie dans ce que je raconte dans ma musique, mais aussi un dsir d'explorer un son à la fois accessible et imposant, qui joue sur plusieurs couches de production sans mettre de côté mes objectifs : l'émotion et la lumière. je parle souvent de moi, de mes rêves, de mes correspondances, mais parfois, j'imagine aussi une scène, ou je m'inspire d'images souvent utilisées dans le hip-hop, le R'n'B ou la country. C'est drôle de s'en servir hors contexte!

INVISIBLE.

Le nom de mon album vient u fait que j'ai enregistré toute mes voix seule, dans mon home studio, sans contacte avec qui que ce soir. Pas d'influence, pas de jugement extérieur. Cela reste difficile d'être une femme dans l'industrie de la musique. Mais j'ai eu la chance d'avoir, avec le temps, noué des relations avec des personnes sur qui je peux compter et qui respectent mes convictions... Comme Marc Collin. C'est un génie. Il sait réunir les gens, les projets, les sonorités. 

MA DEFINITION DU BONHEUR.

L'intensité, l'improvisation, le travail, un premier baiser.

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace 



Comments: