Articles

Piers Faccini

Piers Faccini 4-1

 

BEETWEEN DOGS & WOLVES.
C’est une collection de chansons crépusculaires, de ces moments tendres, qui glissent entre nos doigts, puis que l’on perd et que l’on recherche.. L'album raconte cette intimité et cette quête, avec la lumière douce et dorée du soleil qui se couche.
Les premiers échos sont positifs, et cela me remplit de joie. Evoquant l'ambiguité de l'amour, le discours de Beetween Dogs & Wolves est celui de quelqu'un qui raconterait une histoire en chuchotant : il y a toujours un risque que l’on ne l’entende pas. Mais ceux qui prêtent l’oreille comprennent…

SOLO / SOLITUDE.
Depuis mon départ de Londres il y a six ans, j’adore travailler tout seul. J’habite avec ma famille dans les Cévennes, dans la campagne… J’ai un petit studio dans la garrigue, où j’écris et j’enregistre. C’est un véritable confort. Et un mode de vie qui ne convient pas à tout le monde – il faut avoir le désir de se retirer de la ville. Moi, cela me va car je suis un solitaire, et après de longues années passées au centre de Londres, j’aime ce grand écart avec les montages des Cévennes.

LA VIE QUOTIDIENNE.
J’adore écrire mes chansons dans un contexte familial. J’entends les histoires de mes deux enfants qui vont à l'école du village, je leur fais à manger - et cela nourrit aussi ma musique! Pour écrire, il ne faut pas trop mettre de conditions en place pour être opérationnel, sinon on trouve toujours des excuses à ne pas travailler, à ne pas saisir l’inspiration. C’est un challenge d’écrire avec de la vie qui bouillonne autour de soi, donc, forcément, un bon exercice.



Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace.



Comments: