Articles

ROCK EN SEINE 2013

 

Il y a là quelque chose d'irrémédiable. Malgré ses dates avancées (du 23 au 25 août), Rock en Seine fut pluvieux sur sa dernière journée, un dimanche pré-automnal bousculé par des Major Lazer, System Of A Down et autres Eels. Mais on se souviendra longtemps de la chaleur indie du vendredi (de Tame Impala à Franz Ferdinand) et de l'enthousiaste fraîcheur du samedi (d'Eugene McGuinness à Phoenix). En bref, une rentrée qui annonce un hiver musical assez excitant.

Rock En Seine 2-2

In The Valley Below, joli nom pour un non moins joli duo (sur scène comme à la ville), aux amours folk US.

Rock En Seine 2-1

Peter Hayes des Black Rebel Motorcycle Club, le rock'n'roll dans toute son abrupte splendeur.

Rock En Seine 3-2

Adorables Temples, jeunes British adeptes de peace & love version psychédélique hautement perché.

Rock En Seine 2-3

Avec Jackson & The Computer Band, l'électro française a de beaux jours devant elle.

Rock En Seine 3-1

Chrvrches ou la douche (électro-pop) écossaise... Vivifiant!

Rock En Seine 1-2

L'irremplaçable Nic Offer des Californiens !!! (Chk chk chk, ça marche aussi) prend la pose en photo comme en audio.

Rock En Seine 1b-1

Daughter, douceur électronique made in London.

Rock En Seine 1-3

Stephen Pastel, des ô combien cultes Pastels - nul besoin de les présenter, si?

Rock En Seine 3-3

Poliça va sortir un second album encore plus réussi que le premier. Alerte à l'électro cérébrale.

 

 

 

Texte: Sophie Rosemont Photos: Philippe Mazzoni

... Et un grand merci à l'agence Ephélide.

 



Comments: