Articles

Chassol

Chassol-Philippe-Mazzoni

CHRISTOPHE-THOMAS CHASSOL

DE LA FORMULE  (Des haïkus?)

Dédramatiser la musique classique, que l'harmonie plaise.

Je m’habitue à mes erreurs, cela permet de ne pas me tromper.

Parvenir à sentir le bonheur, enfant, les samedis après-midi.

Etre moins radical en terme de musique, s'ouvrir à la pop, cultiver des valeurs de tolérance.

Il faut apprendre des choses par coeur.

Plutôt que de voir plusieurs films, n'en visionner qu'un, 400 fois.

Ces mecs de l’art contemporain qui parlent de John Cage mais qui ne l’écoutent pas vraiment.

Tout peut être beau, mais pas de façon naïve.

J’aime donner des clés aux gens, qu’ils sachent ce qui se passe à l’intérieur de la musique.

Les dissonances, ce sont mes madeleines à moi.


Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotifyspotify:album:20GSAfzYnY1twFgD4ckXca1

 

Comments: