Sergio Dias

Sergio_Dias

Dans les années 60-70, musique et engagement se conciliaient à merveille. Nous savions que le monde dans lequel nous vivions était difficile. Mais nous étions heureux d’avoir cette chance de vivre de notre art de manière si intense, au Brésil et dans le monde entier, de pouvoir faire passer des messages. En mai 68, j’étais ici, à Paris, à me faire poursuivre par les policiers munis de gaz lacrymogènes ! J'ai l'impression qu'aujourd'hui, artiste ou non, il est très difficile d'être réellement engagé.

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et sur Sérgio Dias & Friends




Comments: