H-Burns

H Burns-Philippe-Mazzoni

Kid We Own The Summer commenté par H-Burns

We Could Be Strangers

La naïveté à l’état pur, une chanson de l'après rupture.

I Wasn’t Trying To Be Your Man

On parle ici des faux semblant. C'est un témoignage de cet adage "suis moi je te fuis, fuis-moi je te suis"…

This Kind of Fire

Partir à la recherche du frisson.

Kid We Own The Summer

L’été déclinant, la jeunesse éternelle, l’avancée vers l’inconnu. J’essaye toujours de garder quelque chose de lumineux malgré une douce mélancolie que je ne souhaite cependant pas cultiver.

Naked

Suis-je encore capable de revivre ma jeunesse, même après la désillusion et les déceptions ?

White Tornado

Les réminiscences de l’album précédent, sur la métaphore des catastrophes naturelles. Ici, il s'agit de la tornade de la désillusion.

Minor Days

Los Angeles la nuit et ces jours sans grande importance, ce genre de période que l’on oubliera plus tard.

I Sail In Troubled Waters

La recherche d’une faille dans laquelle s’engouffrer.

Turn On The Party Lights

De l’ironie, de la tristesse, et l’idée de s’inscrire pour longtemps dans la mémoire de l’Autre.

Linger On
Un jeu de séduction, qui n’est qu’un jeu, mais que l’on accepte. Le dernier mot du clavier.

  

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace 



Comments: