Claude Violante

Claude Violente-Philippe-Mazzoni

Premier coup de foudre musical?

Je pense pouvoir dire sans trop prendre de risques que c’était les Beatles que j’écoutais en CD sur mon walkman ou en vinyle en boucle du matin au soir!

Premier concert? 

Si j’essaye de remonter le plus loin possible, je me rappelle avoir été voir Starmania, comme j’étais fan, c’était évidemment un super souvenir.

Premier instrument?

J’ai fait quelques années de piano sans jamais être très douée mais avec beaucoup de passion, et c’est déjà pas mal…

Première émotion scénique?

Je ne sais pas si c’est en tant que spectatrice ou comme performance mais comme auditeur je pense que j’ai beaucoup aimé voir Joanna Newsom, ce n’était pas ma première émotion mais un bon souvenir. Quant à moi, j’ai beaucoup aimé joué aux Bains l’année dernière, il y avait vraiment une bonne énergie globale.

Première chanson écrite?

Comme tout le monde, j'ai écrit ma première chanson à la guitare folk pendant une soirée de désespoir adolescent.

Premier album à venir?

Avec un spectre assez large en terme d’influences, j’imagine que je serai vraiment soulagée une fois qu’il pourraêtre entendu, qu’il sera sorti de son nid et je suis sûre qu’il s’envolera de manière majestueuse, comme un bel albatros ! Plus sérieusement j’y travaille depuis un certain temps et avec beaucoup de passion, j’espère qu’il sera à la hauteur de mes attentes et que je pourrais le réécouter dans quelques années avec fierté.

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace 



Comments: