Savages

Savages-Philippe-Mazzoni

AYSE HASSAN : Pour Silent Yourself, l’enregistrement captait avant tout l’énergie de nos lives. Le process a changé sur Adore Life. Nous sommes allées trois semaines à New York pour jouer, explorer toutes les possibilités de nos instruments, travailler encore et encore. Ecrire en studio, ce n’est pas tout à fait la même chose qu’improviser une chanson sur scène. Le son d’Adore Life est plus agressif, très pushy, nous voulions qu’il y ait plus de violence, plus de colère.

Nos deux albums ont été faits de façon très différente. Mais nous avons vécu deux années où nous avons changé en tant que musiciennes et personnes… il nous semble impossible de faire les mêmes disques.

JEHHNY BETH : C’est génial de changer. Quand je regarde ce que j’étais il y a deux ans, six mois ou encore la semaine dernière, je me dis à quel point j’étais stupide! En ne fut-ce qu’une journée, on peut découvrir des choses qui nous changent pour toujours. Adore Life parle précisément de cette évolution dont on est capable, à quel point nous pouvons changer, et à quel point la musique peut y contribuer. Des films, des livres, des personnes qui connaissent plus de choses que toi : tout ceci fait que la vie est si précieuse. Cela nous aide à grandir.

Adore Life parle aussi de notre expérience avec le public, son attention, sa fidélité, son amour à travers nos tournées dans le monde, nous a touchées, bouleversées.

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace 



Comments: