Champs

Champs-Philippe-Mazzoni

 

DAVID ET MICHAEL CHAMPION 

L'ÎLE DE WIGHT a certainement eu une influence sur notre musique. C'est un endroit très isolé et rural, où l'on est à l'écoute de la nature et du changement des saisons. Nous sommes surtout influencés par l'automne, le moment le plus créatif pour nous. Sur l'île il y a beaucoup de personnages intéressants et une histoire incroyable. Et nous sommes si isolés que nous n'avons même pas l'idée de rivaliser avec d'autres groupes ou essayer de nous intégrer dans une scène, ce qui offre une véritable possibilité de se concentrer sur son art. Nous avons enregistré l'album dans un château sur les terrains qui appartiennent à la reine Victoria. Cette atmosphère a joué un grand rôle dans notre musique... Nous sommes persuadés que la tour est hantée et il ya des sons qui sont apparus sur quelques pistes qu'aucun de nous ne peut expliquer!
 
FRÈRES. Nous avons grandi ensemble et nous avons commencé en même temps à gratouiller nos guitares respectives. Je ne me souviens pas de la première fois que nous avons joué ensemble... Nous devions être très jeunes. La première fois que nous avons fait un concert tous les deux, c'était  lors d'un festival sur l'île de Wight appelé Bestival, lorsque j'ai rejoint le groupe de Mike. C'était le grand saut !
 Nous avons évolué en écoutant la même musique et avons donc des goûts très similaires. Nous avons aussi la même vision artistique, les mêmes opinions pour le groupe. Nous écoutons toujours ce que l'autre a à dire et nous n'avons jamais eu de de clash sur la direction à prendre. Et pas de problème d'ego: nous voulons le meilleur l'un pour l'autre.
 
DOWN LIKE GOLD. Nous avons décidé de faire un album qui nous aimerions entendre... Quelque chose d'assez puissant et de subtil à la fois, qui ne se laisse pas triturer et perfectionner à l'infini. Il faut accepter l'état brut, le travailler sans le dénaturer, même si, tous les deux en studio, nous étions si épanouis que nous aurions très bien pu ne jamais en sortir.

  

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace



Comments: