Mogwai

Mogwai

MARTIN BULLOCH:

Pourquoi ce titre absolument génial de votre huitième album, Hardcore Will Never Die, But You Will?

Le nom de l'album est venu d'un de nos amis, James, le batteur du groupe de rock action Errors. Un soir où nous allions à l'épicerie du coin, il entendu des gamins de la rue s'en prendre au gérant de la boutique. Il refusait de lui vendre de l'alcool parce qu'il était trop jeune. L'un des garçons lui hurla: "le hardcore ne mourra jamais, mais toi, oui!" Je pense que c'est une référence à la très mauvaise techno qu'écoute les "neds" de Glasgow...

Mogwai, ce sont des frères, des amis, des collègues?

Nous sommes tous ça à la fois. Lorsque nous avons monté Mogwai, nous nous connaissions pas vraiment, nous n'étions pas encore devenus de véritables amis. Après toutes ces années passées ensemble, nous ressemblons plutôt à une famille. En fait, j'ai passé plus de temps avec ces mecs qu'avec ma propre famille! Je ne pense pas que le groupe serait là aujourd'hui si nous n'étions pas amis. Quand nous revenons d'une année de tournée, nous sommes encore capables de passer du temps ensemble! John, Stuart et moi nous allons à des matches de foot des Celtic, l'équipe de Glasgow... C'est presque étrange d'être aussi proches... mais c'est génial!

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni


Retrouver l'artiste sur son espace et sur Mogwai


Comments: