Vampire Weekend

Vampire week end-Philippe-Mazzoni


EZRA KOENIG

DRAMA. Il y a eu des moments sur cet album où je me sentais plus d'humeur dramatique. La tristesse et l’amour... Je n’aime pas ce genre de trucs niais d’habitude, mais là c’était différent. Nous nous sommes dit: "Et si on faisait un truc mielleux, romantique?" Nous avons aussi utilisé l’électronique d’une façon plus simple.Le résultat, c'est Modern Vampires Of The City.

NEW YORK. The City... Dans l'album, il y a cette vision de New Tork qui subi un désastre et pourtant, les chansons ont été écrites avant l’ouragan Sandy...

USA. L'album nous permet aussi d’explorer les idées américaines. Nous avons beau être des citoyens du monde - du moins nous essayons, nous avons beau chercher de l'inspiration du côté de l'Afrique et d'autres continents que le nôtre, nous restons des American boys. 

TIME AFTER TIME. Nous sommes très liés au temps, du point du vue littéral. Notre musique est très utilisée pour des publicités de l’été! Mais nous, nous voulons régner sur toutes les saisons. Et nos plans sont, je le crois, presque atteints.

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotify



Comments: