Palma Violets

Palma Violets-Philippe-Mazzoni


 

PALMA VIOLETS. Nous aurions bien voulu nous appeler les Beatles, mais c'était trop tard! En Angleterre, les Parma Violets sont des petits bonbons très doux qui rafraîchissent l’haleine. Ils sont assez old fashion. Même si nous avons un peu changé l'orthographe du nom, nous devrions toujours avoir une ou deux boîtes sur nous pour les faire goûter.

DÉBUTS. Pendant longtemps, nous n'avons jamais pensé être bons. Au début, nos chansons étaient cools, mais nous n'étions pas persuadés qu'elles soient à la hauteur, nous nous disions que le meilleur viendrait plus tard... Jusqu'à ce que Milo Ross, un manager, nous voit un jour sur scène... et nous dise qu’elles étaient géniales. Mieux encore, qu’il serait prêt à les vendre! Ce simple sentiment d’avoir quelqu’un qui croit en nous a déclenché notre flamme. Quelques mois plus tard, c'était la rencontre avec Rough Trade.
 
LIBERTINES. Oui, on nous compare souvent, parce que l'énergie sur scène, les deux leaders, etc. Nous ne voyons pas vraiment d'autre rapport, mais cela reste flatteur et nous les avons toujours aimé.
 

SON. Nous pouvons très bien nous contenter de jouer avec des guitares d’occase chopées en vide grenier. Après tout, les groupes des années 60 faisaient bien avec les moyens du bord. Chez nous, l'inspiration vient très vite, c'est très spontané. Si nous pouvons éviter d'attendre la maison de retraite pour faire du bon son, c'est encore mieux!


 


Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotifyspotify:album:7pRlHTBSENFfpnfNpPllpv1



Comments: