Jon Spencer Blues Explosion

Jon Spencer 4-Philippe-Mazzoni


 

JON SPENCER: Aujourd'hui, on peut dire que je suis heureux. Mieux encore, que je suis épanoui. Cette explosion du blues que nous portons en nous, elle existe encore grâce à notre choix, très simple même si peu confortable: suivre notre propre route. Refuser d'être des moutons. Nous soutenir les uns les autres. Ne pas nous prendre pour des stars. 

Cette bonne réputation, ce statut de groupe "culte" comme le disent les journalistes et les fans (même si, sans fausse modestie, je ne le vois pas dans ma vie de tous les jours), c'est la récompense de vingt longues années de labeur, de hauts et bas financiers, surtout des bas. Vingt ans à se poser des questions, à se séparer, se reformer, à mener une espèce d'action artistique. Vingt ans à entretenir une bonne condition physique, aussi! Un membre du Jon Spencer Blues Explosion ne peut pas se contenter de rester assis sur un tabouret à caresser son instrument, les yeux dans le vague. Non, il sue, il saigne, il grogne... Il joue!

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotifyspotify:album:4RWIPV52x9qqBeH3Pjp7fR1



Comments: