Cody Chesnutt

Cody-Chesnutt-Philippe-Mazzoni

 

Avec le temps, on apprend à être plus responsable, plus souple, et, paradoxalement, plus carré. Les valeurs, tant musicales (qu'elles viennent de la soul, du funk, du classique, du rock ou de la pop) que familiales sont devenues sacrées à mes yeux. Cela a pris du temps. Beaucoup de temps, où j'ai traversé des sales périodes...

Ma femme, mes enfants, ma maison, tout ceci est ma raison de vivre, et même la plus folle des célébrités ne pourrait m'éloigner d'eux. Idem pour mes chansons: rien ne m'écartera de les vouloir les plus authentiques et sincère possibles... Quitte à attendre dix ans entre chaque disque!

Le jour où j'ai chanté dans le micro où avait jadis chanté Al Green, dans les Royal Studios de Memphis, je me suis dit que j'avais atteint quelque chose. Que toutes les âmes géniales qui étaient passées par là veillaient sur moi. Qu'il fallait que j'arrête de m'en faire, une fois pour toutes!

C'est pour cela que je ne désire rien d'autre pour Landing On A Hundred que d'être pris tel qu'il est: un album de soul - mais pas néo-vintage comme il y en a tant aujourd'hui. De la musique faite avec ses tripes, ça ne peut pas s'imiter.

 

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotifyspotify:album:2C9IEGlRyMkYXtWNa6zppw1



Comments: