Eugene McGuinness

Eugene Mc Guiness-Philippe-Mazzoni

 

MON INSPIRATION. J'ai toujours aimé écrire des chansons, essayer des thèmes différents. Ecrire sur ma vie, et sur celles des autres. Plus le temps passe, moins c'est difficile de me livrer via une chansons. 

MON PUBLIC. Je ne suis pas du genre à me contenter de mon propre travail, si les gens ne l'aiment pas, je suis malheureux. Je ne veux pas nécessairement qu'on le trouve génial, mais qu'on aime ma musique, qu'on ait un rapport affectif pour elle.

MON AMI. Miles Kane est l'un de mes proches, et a été mon meilleur soutien pendant que j'écrivais ce nouveau disques. Il n'a jamais été autre qu'encourageant. J'imagine que c'est ça, la définition de l'amitié.  

MON IDOLE. Malgré ma passion pour les Beatles et Dylan, je dirais Bowie. Il savait construire ses projets, il changeait d'une minute à l'autre, et n'a jamais cessé d'évoluer... C'est exceptionnel. Je suis triste comme les pierres qu'il soit à la retraite - même si je respecte le fait qu'il sache s'arrêter quand il sent que c'est le bon moment.

MON ALBUM. La musique, c'est du pur entertainment. Elle doit nous aider à rester vivants, et, mieux encore, à nous sentir vivants! The Invitation to the Voyage doit être un feeling good album, une nouvelle manière de savourer la vie pendant quelques minutes. 

MES COUPS DE COEUR. En ce moment, j'écoute beaucoup Bombay Bicycle Club et Alabama Shakes. Un certain sens du groove et une joie de vivre que j'affectionne particulièrement. Je ne suis pas fan d'artistes qui font gratuitement la gueule.

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotifyspotify:album:3T63IXH2c7XR1ghfi2eDXY1



Comments: