Beak>

Beak-

GEOFF BARROW

BEAK> Notre travail, ce n'est que du plaisir. BEAK> fonctionne tout seul, sans discussions ou disputes (avec Bill Fuller et Matt Williams, ndlr). On ne prépare jamais la moindre chanson. Le but, c'est de se retrouver en studio et de faire chauffer le matos. C'est entièrement organique et très libre, et c'est ainsi que je bosse le mieux - depuis le début, ça a toujours été comme ça, tenter quelque chose et voir comment ça tournait. On n'en parle pas des heures autour d'un accord raté, on le refait. On fuit l'excès de cérébral.

>> Ce titre est très simple. Cela signifie 2. C'est une extrapolation de notre logo, répété deux fois vu que c'est notre deuxième disque... Bon, j'avoue que si Bill et Matt m'avaient laissé faire, j'aurais pu l'appeler "Super Retarded Fist Champion" ou quelque chose dans ce goût-là. Hum.

L'ANTIDOTE À LA MÉLANCOLIE. S'octroyer un ride épique en vélo en écoutant des riffs tout aussi épiques, ou alors assister à un énorme crash de planète sur la Terre qui anéantirait tout sur son passage ou, plus simplement, cuisiner.

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotifyspotify:album:042RBEKdIBNTMvHuMKpWuA1



Comments: