Jef Barbara

Jef-BarbaraPhilippe-Mazzoni

 

Votre définition du glamour? 

Je trouve que le glamour a souvent tendance à être perçu et apprécié pour ses qualités superficielles, dans la mesure où l'image convoitée est une idée préexistante de ce qui est beau. Ceci dit, je m'intéresse plus au glamour en tant qu'exercice de style, c'est-à-dire lorsque l'impression de fascination n'est pas uniquement alimentée par la volonté d'être sexy ou de tomber dans la provocation facile. Je n'essaie pas d'être complaisant dans ma façon d'être glamour, je pense même que certaines personnes peuvent être dérangées de prime abord, en me voyant. C'est pourquoi je trouve le glam rock intéressant.

Une fête réussie, selon vous?

Une fête pendant laquelle je ne bois que de l'eau en observant les gens qui se droguent et qui se saoulent.

Et une fête ratée?

Une fête pendant laquelle j'ai consommé de la cocaïne.

Contamination, une musique qui fait pleurer et danser en même temps?

Après une performance que j'ai donné à Brno, en République Tchèque, une personne est venue me voir en me disant qu'elle s'était sentie terriblement seule pendant le concert, puisqu'elle avait ressenti une profonde tristesse alors que ses amis riaient et dansaient. J'ai automatiquement compris son sentiment, car derrière la façade de mon expression artistique se trouve un jeune homme plutôt mélancolique. Il reste que c'est un disque pop qui se prête à différents usages et interprétations...

Pourquoi ce titre, Contamination?

Pour deux raisons. J'ai sorti en 2009 un premier EP intitulé Truly Contagious. Pour moi, Contamination témoigne de mon développement naturel, d'où le passage de la contagion à la contamination. D'autre part, j'aime penser à la musique pop comme le véhicule canalisateur d'une infection contagieuse et contaminante. Ceci dit mon album devrait avoir un autocollant semblable au "Parental Advisory" sur les disques de gangsta rap ou de doom metal. Pas particulièrement parce que le disque comporte des éléments linguistiques transgressifs, mais plutôt parce qu'il comporte des thèmes contagieux qui pourraient contaminer celui ou celle qui se prend au jeu de les écouter...

 

 

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni


Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotify

spotify:album:7Ant95cl95ZTnhi37ud43v1

Comments: