Leila

__Philippe_Mazzoni_Leila

 

L'ELECTRO. Dans les années 80, seul le rock’n’roll avait les moyens financiers de suivre les technologies de production. Def Lepard, par exemple, quand on l’entend chanter, c’est basé sur des effets électroniques… Alors que nous, artistes de la musique dite et catégorisée électro, nous sommes honnêtes car nous ne prétendons pas que notre musique est naturelle. C’est toute la question de l’illusion. Rien n’est vrai dans un album de rock d’aujourd’hui. De toute manière, quel est l’intérêt de la réalité ? Si vous voulez de la réalité, sortez dans la rue et regardez les gens manger dans des restaurants, ça suffira.

MT SIMS. Matt est d'une incroyable générosité. Il a su m'offrir son chant et ses textes en toute confiance. Je me rappelle qu'il était furieux qu’on dise que ses albums étaient de l’electroclash et je lui ai répondu: "tu crois que je pensais quoi, quand on dit que je faisais du trip-hop ?" C’est une mauvaise blague, franchement. Je n'ai jamais fait de trip-hop!

U & I. Ce nouvel album est sur la vie et le sang. C'est le moins timide que je n'ai jamais fait. Il est plus ambivalent que les autres, mais il est aussi, d'après moi, plus facile à comprendre. Peut-être que dans quelques années, je penserais le contraire. Et on s'en fout, finalement. Je ne suis pas là pour éduquer les gens à la musique, je ne suis pas une putain de professeur, je suis juste là pour les surprendre. Ecouter U&I, c'est un peu comme voir le film d'un réalisateur qui se situerait entre Wim Wenders et Igmar Bergman...
 
 
 
Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotify




Comments: