Lulu Gainsbourg

Lulu-Gainsbourg2_Philippe_Mazzoni

 

Le but de ce projet, c'était de rendre hommage au talent de mon père. J'ai utilisé du beau monde (Scarlett Johansson, Johnny Dep) pour un disque qui, je l'espère, va voyager, et qui se destine aussi à des personnes qui ne connaissent pas Gainsbourg, et qui vont vouloir aller plus loin.

Qui était mon père ? Quelle était son oeuvre? J'ai envie que des gens du monde entier se posent la question. Cet album est un cadeau pour lui. Il était très distancié sur son oeuvre, et je veux qu'il soit fier de lui-même. Moi, je m'en fous que les gens soient fiers de moi. Je suis assez d'accord avec mon père: la chanson est un art mineur. Quand le texte est sublime, il se transforme en poésie, et si les mélodies sont à la fois simples et très travaillées, elles composent alors une oeuvre d'art... Et l'art devient majeur.

Ma scolarité a été un échec, j'ai réussi à faire mes études à Berkley, mais cela n'a pas été facile. Cet album est un véritable accomplissement. J'ai pris beaucoup de plaisir à le faire, j'ai travaillé avec des grands, j'ai découvert que j'étais capable de diriger, d'arranger... C'était assez surprenant - et rassurant.

Texte: Sophie Rosemont Photo: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et Spotifyspotify:album:1MhPsRf5eXlGYFfdOwG27P1

Comments: