Midi Festival, jour 2

De ce samedi 23 juillet, on ne retiendra pas seulement la fin tragique d’Amy Winehouse. La mauvaise nouvelle est tombée comme un couperet lors de cet après-midi ensoleillé à la Villa Noailles. Après que Porcelain Raft ait charmé une plage de l’Almanarre pourtant très ventée, les étoiles ont vu scintiller les jeunes et blondes sœurs du groupe Puro Instinct - d’ailleurs, dans la catégorie post ado, King Krule s’est fait remarquer. Dirty Beaches, seul face à sa boîte à rythme, sa guitare et un public fasciné, était déroutant. Enfin, l’électro-pop sautillante de Washed Out a redonné le sourire aux plus mélancoliques d’entre nous.

Midi_Fest._jour_2a-1

Midi_Fest._jour_2b-2

DIRTY BEACHES

Heureux de ce concert ?

ALEX ZHANG HUNGTAI : Dès le début, mes fans se sont manifestés... Je voyais des visages qui me connaissaient, c’était réconfortant...

Et pourtant, vous êtes désespérément seul sur scène. C’est assez courageux !

Ca fait cinq ans que je joue tout seul, je suis habitué. Mais au début c’était dur, très dur, je ne me sentais pas en sécurité. J’étais plus dans la justesse que dans le partage, ce qui n’est plus le cas maintenant. Il y a toujours des gros cons sur ma route, mais il y a une intelligence dans le public que je respecte, et j’aime expérimenter sa curiosité. En France, il me laisse faire !

Comment vous sentez-vous pour ce troisième album ?

Je me sens bien car je peux vivre de ma musique maintenant. J’évolue sur chaque album, je teste sans cesse de nouveaux genres.J’ai trente ans, j’ai eu le temps de galérer pas mal d’années. J’apprécie donc grandement ma liberté et tout ce qui m’arrive de positif.

Un artiste, un groupe que vous souhaiteriez voir sur scène ?

J’ai raté R. Stevie Moore, il parait que c’était super. Je n’étais pas trop rock dans mon adolescence, plutôt hip hop, mais j’ai découvert Primal Scream à la fac, je suis ravi de les voir jour ce soir. Washed Out était très cool hier soir. J’aime tout ce qui est pop car une bonne chanson pop, c’est un véritable art. Et bien trop facile à critiquer !

Retrouvez l'artiste sur son espace et sur Dirty Beaches

Midi_Fest._jour_2-2

PORCELAIN RAFT

Comment écrivez-vous vos chansons ?

MAURO REMIDDI : Je me retrouve en studio avec la guitare, le piano, et j’essaye de composer en face de l’ordinateur. J’essaye de mettre en boîte beaucoup de choses, et de faire le tri après. De ne garder que le plus beau. C’est comme un snapshot. Nous sommes faits de tant de choses, de tant d’émotions... Il est impossible de jouer un seul genre! L’important est d’offrir une musique qui signifie pour moi autant que pour les autres, même si ce n’est pas de la même manière.

Un concert, pour vous, c’est quoi ?

Tantôt c’est l’enfer, tantôt c’est le paradis. Aucun concert ne se ressemble. Si le public ne réagit pas, où si je joue dans un endroit bizarre, cela ne sera pas très agréable. Mais si l’endroit est beau, et le public réceptif, c’est le bonheur.

Quels sont les artistes que vous souhaiteriez voir sur scène ?

R. Stevie Moore : j’aime profondément ses chansons, au-delà de ce qu’il représente. Je souhaiterais découvrir sur scène Dirty Beaches ou Washed Out, dont j’apprécie beaucoup les disques. Je suis content d’être ici, il y a une très bonne programmation !

Retrouvez l'artiste sur son espace et sur Porcelain Raft

Midi_Fest._jour_2a-3

Midi_Fest._jour_2-3

PURO INSTINCT

Etes-vous satisfaites de ce concert ?

PIPER KAPLAN : Même avant d’avoir Puro Instinct, je voulais jouer au Midi Festival, tant de groupes que j’aime y ont joué ! Nous étions très surprises que ça se passe aussi bien, alors qu’on débarquait tout juste, après 12 heures de voiture puisqu’on venait de Paris…

SKYLAR KAPLAN : Nous étions épuisées !

PIPER : Mais je me sentais un peu comme chez moi. Comme à Los Angeles, avec du vent, du soleil, du fun…

R. Stevie Moore est un de vos fans. Pas mal…

PIPER : J’étais tellement heureuse de l’avoir vue dans le public. J’étais si fatiguée… sa présence a été d’un grand soutien.

SKYLAR : Il criait « yeaaaah », c’était si mignon et si drôle ! Il nous briefe souvent, nous en avons bien besoin.

Vous faites indéniablement partie des sensations de l’année 2011. Pas trop impressionnant ?

PIPER : C’est totalement fou… À l’origine, nous ne souhaitions même pas faire de la musique professionnellement. Un ami a fait écouter notre musique au label Mexican Summer, qui a eu le coup de foudre pour nous. Je ne sais toujours pas comment c’est arrivé. On se lève le matin en se disant : « est-ce vrai ? ».

SKYLAR : Nous sommes dans notre planète, en fait, et nous nous rendons difficilement compte de ce que nous exprimons, objectivement.

Malgré vos rares jours de congés, vous avez l’air plutôt en forme…

PIPER : Sans doute dans les jus de fruits et de légumes, les lentilles… Nous sommes végétariennes. C’est dur de l’être sur une tournée, et en France, encore plus. Je suis scandalisée par le traitement fait aux animaux, à toutes les choses dégoûtantes que l’on peut trouver dans la nourriture.

Quels sont les artistes que vous souhaiteriez voir sur scène ?

PIPER : R. Stevie Moore, évidemment, mais nous l’avons raté ! Il y aussi Washed Out. Et Primal Scream, que nous n’allons pas pouvoir voir car nous serons déjà reparties…

Un dernier mot ?

PIPER : Découvrez-nous !

Retrouvez l'artiste sur son espace.

Midi_Fest._jour_2-7

Midi_Fest._jour_2-11

WASHED OUT

Comment vous sentez-vous ?

ERNEST GREENE : C’est un véritable rêve éveillé que de pouvoir chanter et m’exprimer comme je le fais actuellement.

Vous êtes d’un naturel assez timide. Comment affrontez-vous vos concerts ?

Je me suis mis entre parenthèse pendant 6 mois pour faire l’album, et je me remets aux concerts ces jours-ci. C’est dur… mais c’est génial ! Je suis très excité à l’idée de jouer mes nouvelles chansons. Plus le temps passe, plus je me sens comme à la maison sur scène. Et j’aime voyager avec mon groupe. Avec le temps, je réussis à embrasser toutes ces responsabilités...

Comment parler de votre album ?

Des moments heureux, des moments d’angoisse… J’étais soulagé de finir l’enregistrement, il y a quelques mois. Je n’ai jamais écrit d’album, le prochain sera naturellement beaucoup plus simple à écrire.

Quels artistes aimeriez-vous voir sur scène ?

Puro Instinct, que j’ai déjà vu deux fois. Je suis un grand fan de Piper et Skylar, avec qui j’ai échangé des emails. D’autre part, je n’ai jamais vu Dirty Beaches… j’ai hâte !

 

Texte: Sophie Rosemont Photos: Philippe Mazzoni

Retrouvez l'artiste sur son espace et sur Washed Out

Comments: